Stagiates, village insurgé du Pélion.

Publié le par ADAG

 

Les autorités municipales ont profité de la pandémie et du vendredi saint pour couper l'eau de Kria Vrisi (la source fraîche) qui alimente Stagiates depuis 350 ans.

« Pourquoi ne pas exploiter les célèbres sources du Pélion et mettre en bouteille cette eau d'excellente qualité pour la vendre partout en Grèce » avait déclaré aux médias locaux le président  de "l'entreprise municipale des eaux et de l'assainissement de Vólos", le 23 janvier 2020.

Fontaine au centre du village

Stagiates est un petit village grec sur le mont Pélion, au nord-est de la ville de Vólos. Ses habitants se battent depuis des années contre le projet de "l’entreprise municipale des eaux et des égouts de la ville de Vólos" qui veut leur interdire l’accès à la source qui a depuis des siècles approvisionné la région en eaux vives et thérapeutiques. Et cela, pour mettre en place un projet de privatisation et chloration de l’eau.

 

Nous publions ci-après le dernier communiqué de l’Assemblée des citoyens de Stagiates, c'est une application pratique des mots d'ordre des dispensaires, en particulier de celui d'Helliniko :"La solidarité est notre arme !"

 

Déclaration de l'Assemblée de Stagiates du 24 mai 2020

« Nous remercions du fond du cœur les milliers de citoyens actifs et les collectifs de la Grèce et de l'étranger pour leur précieux soutien!

Il est inhumain et antidémocratique que les citoyens et un village soient ciblés et offensés. La réponse immédiate et intense de notre société nous donne beaucoup de courage. C’est un grand cadeau que de ne pas se sentir seuls et seules face à la laideur!

Nous “remercions” aussi le maire qui par ses attaques a réussi à faire connaître notre lutte dans tout le pays. Depuis des années, nous nous battons à titre personnel et collectif pour assumer les dépenses, les poursuites, les tribunaux et la répression. Nous savons très bien à qui nous avons à faire. Nous connaissons par expérience directe les risques, leurs pratiques, la manière dont ils résolvent leurs différends avec ceux qui s'opposent à eux. Nous les rendons responsables de tout "accident" qui pourrait survenir dans le village, à la source et pour chacun et chacune d'entre nous.

Traduction de la banderole placée sur la fontaine : « L'eau est libre. Kria Vrisi (la Source Fraîche) a été et restera la source ( l'origine) de Stagiates »

 

Cependant, il semble que nos adversaires ne savent aucunement à qui ils ont à  faire. Nos armes, contrairement aux leurs, sont aussi claires que notre eau. C'est la confiance que nous avons en nos droits, c’est le soutien de milliers de belles personnes et la conviction que nous devons laisser ce monde mieux que nous l'avons reçu. C'est notre grande responsabilité dans ce petit point sur la carte. Nous nous opposerons à tout ce qui offense notre vie, notre santé, notre nature, notre culture et notre dignité, unis, inébranlables, avec un cœur pur comme toujours. Nous n'avons pas peur d’eux ! Il se trouve que nous sommes les résidents d'un petit village insignifiant. Nous le défendrons comme si c'était le monde entier !

Stagiates, petit village de montagne, avec vue sur la Mer Egée

Les autorités municipales d'aujourd'hui ont pris le contrôle d'une des plus belles régions du monde. Un paradis qu'ils gèrent avec les comportements du marché, le transformant lentement et régulièrement en enfer. Ils tolèrent la pollution qu’entraîne la combustion de plastique et d'autres déchets sur la ville de Vólos et les villages du Pélion, brûlant nos poumons et nos yeux et augmentant les cancers dans la région. Ils permettent d'importer des déchets d'Italie pour les brûler dans une usine de la ville, tout en préparant une nouvelle usine de déchets qui, au lieu de recycler les ordures, fournira du combustible aux fours de l'industrie du ciment.

Dans le même temps qu’à Kravsidonas des arbres sont déracinés pour mettre de l'asphalte, ils déclarent publiquement sans honte qu'ils ont l'intention de vendre les eaux éternelles et sacrées de nos villages de montagne. Ils font du chantage, insultent, portent plainte avec des mensonges idiots contre les petites communautés qui défendent le bien public: l'eau, la nature, les espaces publics, la culture. Ils ciblent et menacent les gens.

Nous invitons tous les résidents de Vólos et du mont Pélion à se joindre à nous, afin que, grâce à la coopération, nous puissions profiter des apports de tous. Notre lieu a une immense tradition de luttes, avec les villages martyrs, les réfugiés de Nea Ionia, avec les habitants et habitantes de Vólos qui, dans notre histoire, se sont toujours montrés dignes.

Nous poursuivons ces luttes.

Il est temps de sortir de nos maisons et de nos microcosmes, de participer aux assemblées et aux mobilisations qui ont  lieu dans les villages et en ville, d’être solidaires les uns des autres, de nous tenir informés, de coopérer, de renforcer et de co-façonner les collectifs existants en lutte, ou d’en créer de nouveaux, de soutenir ceux qui se sont fatigués de se battre sans nous pendant des années.

Il est temps de se rencontrer, de discuter, de décider, d'agir. De coexister, entre nous et avec d'autres collectifs, groupes et institutions scientifiques en Grèce et à l'étranger. De construire notre présent et notre avenir.

Sortons enfin de la léthargie et agissons en citoyens et non en «clients» assujettis !

Manifestants à la fontaine, le 6 juin 2020 (lien)

Si nous ne nous occupons pas de nos vies et de celles de nos enfants, personne ne le fera en notre nom. Mille fois actifs et "fumiers" (comme nous qualifie le maire) plutôt qu'inactifs à en crever !

La responsabilité de sauver ce qui peut être sauvé est tombée sur notre génération. Nous ne resterons pas petits devant cette tâche. D'autres nous suivent. Que leur léguerons-nous? Un monde carbonisé, assoiffé et soumis? Que leur dirons-nous? Que nous étions assis, sages et prudents, à la maison devant la télé ?

Cette source est notre mère. Elle n’est pas à vendre! Notre endroit a une beauté infinie. C'est notre force et notre responsabilité ! La beauté va gagner ! »

Source :  https://watervolo.blogspot.com/2020/04/blog-post_21.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article