Qui étrangle la Grèce, et pourquoi ?

Publié le par Solidarité Grèce 67

« Austérité, Irréversibilité, Immunité », 
cela semble la devise imposée à la Grèce.

Austérité signée pour 40 ans

Transfert des biens publics grecs, accordé pour 99 ans à Hellenic Corporation of Assets and Participations S.A (HCAP S.A. ou TAIPED) pour qu'elle les exploite et en tire 50 milliards ...

Immunité accordée aux privatiseurs, et irréversibilité des privatisations.

Voilà ce que l'Europe libérale a fait de la Grèce.

Page d'accueil du site de la TAIPED (http://www.hradf.com/en)

----------------

Deux articles engagés, l'un de l’ex-présidente du parlement, l'autre de l’ex-vice-ministre des finances du premier gouvernement Syriza, et un article du CADTM (Comité pour l'annulation de la dette du tiers monde, devenu Comité pour l'abolition des dettes illégitimes) , nous permettent d'avoir un autre point de vue que celui des junk-news qui dominent l'information.

 

Article de Zoe Konstantopoulou , ex-présidente du parlement grec :

http://www.cadtm.org/Si-vous-aimez-la-Grece-aidez-nous-a-nous-debarrasser-d-Alexis-Tsipras-et-de-son

 

Article de Nadia Valavani ex-vice-ministre des Finances  :   

https://www.legrandsoir.info/sortie-des-memorandums-l-etranglement-programme.html                            (original en grec : http://kinisienergoipolites.blogspot.com/2018/08/blog-post_79.htmlc )

 

Article de  Anouk Renaud  du CADTM sur les privatisations :                 http://www.cadtm.org/Sucer-la-Grece-jusqu-a-la-moelle#nb17

--------------------

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article